AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un up, c'est un cookie, alors up, up up!
BIENTÔT LES 100 MEMBRES! COEURS SUR VOUS

Partagez | 
 

 bang bang, you shot me down (ebony)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité

•  •
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Jeu 14 Aoû - 18:59

« c'est vrai. mais n'importe quelle personne censée aurait tracé sa route, sans prêter attention à moi. » je ris bien volontiers à sa remarque. il a raison, n'importe qui d'autre n'aurait même pas prêté cas. les gens ne se rebiffent pas. les gens subissent. ils font semblant de ne rien avoir entendu et baisse la tête pour éviter les ennuis, éviter les coups. mais pas moi. « j'dois pas être si saine d'esprit que ça, alors. » je souris un peu. il saura maintenant qu'il doit même se méfier de la façon dont il s'adresse aux filles. j'dois pas être la seule à me comporter comme ça. j'imagine, en tout cas, j'en sais rien. mais j'ai jamais eu à faire à une comme moi. jamais. même à la cité, elles, étaient des fausses thug, elles se la jouaient bad girl, comme caleb a cru pour moi, elles ouvraient grand leur gueule mais dès que les poings étaient sortis, elles battaient en repli. j'ai jamais battu en repli, moi. quitte à finir salement amochée. mais alors peut-être que je suis la seule, sur le campus, en tout cas. je finis par lui donner un conseil pour diminuer ses bleus, même si ça ne leur empêchera pas d'être là. je n'aurais jamais pensé lui dire comment se soigner de ce que je lui ai fait. comme quoi, tout est possible. je me plains un peu de mes poings meurtris, et lui, il rit, a un air satisfait. je lui jette un regard noir pas très sérieux avant de rire, moi aussi. « au moins comme ça, demain matin tu penseras à moi. et tu te rappelleras notre magnifique combat. » je ris, encore. « je me rappellerais surtout de la façon dont je t'ai latté. mais ça ouais, j'penserais à toi. pendant environ.. une semaine, chaque fois que j'regarderais mes mains. » je souris et marque une légère pause. « toi aussi tu vas pas mal penser à moi si tu t'regardes souvent dans un miroir. » ou même pas nécessairement. rien que la douleur va lui rappeler que j'ai été là. « quelle violence, ça te plaît hein de martyriser les autres? » « ooooh ouais, j'adore ça, c'est mon passe-temps favoris t'sais. j'suis la brute épaisse du campus, bonjour. » puis j'lui souris. autant j'aime assez me battre quand on me répond, autant je me lasse rapidement des moments comme celui qu'on a passé, où il ne faisait que me provoquer sans rien faire. ça aurait pu durer longtemps, sinon, s'il avait essayé de me frapper. jusqu'à ce qu'un de nous deux tombe à terre, sans doute. « tu me brises le cœur. » il fait une tête de chien battu et je ris en même temps, avant de lui ébouriffer les cheveux rapidement. il est mignon, comme ça, quand il joue le triste. « t'aimes pas qu'on te drague ? ou peut-être que t'as déjà quelqu'un? » hm. bonne question. je reste un moment silencieuse. je réfléchis, un peu. j'suis pas sûre d'avoir une réponse à ça, en fait. j'ai le regard dans le vide, je me pince la lèvre. puis je finis par hausser les épaules, simplement. « non, j'ai personne, mais, j'sais pas trop. j'ai trop été habituée à être draguée lourdement dans le but d'être mise dans un pieu que j'mets vite le holà, j'imagine. autant que personne ne perde son temps. » j'hausse à nouveau les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
• • •
Caleb-W. Wheeler
avatar
columbusite
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2014
MESSAGES : 956
POINTS : 957
AVATAR : francisco lachowski. ♥
CREDIT : ava @cranberry.
ÂGE : vingt-deux ans.
ÉTUDES : neurosciences.
ANNÉE D'ÉTUDE : 5e année.
PSEUDO / PRÉNOM : unbreakable (justine)
RP : T'arrives trop tard!
CÔTÉ COEUR : célibataire

juste parce que je voulais laisser ma trace que t'es géniale, et que faut pas m'en vouloir pour ton rang, j'ai mis ça au feeling j'espère que t'aimes #CLA.

as long as i am with you, my heart continues to beat ○

i remember. of everything. of our story, of these shared moments. i remember that was you and me. you and i against the world. you and i against the whole world.



Voir le profil de l'utilisateur •  •
http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
columbusite
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Jeu 14 Aoû - 19:43

« J'dois pas être si saine d'esprit que ça, alors. » Tu rigoles, ça t'en doute pas une seconde. Mais toi non plus t'es pas sain d'esprit alors ça te dérange pas. « T'es pas nette comme fille, j'ai jamais vu une fille se battre comme toi. » Réponds-tu, amusé. Et c'est la vérité, sur le campus on trouve principalement des gammas en chasse ou encore des omegas dépravées. Pas des Ebony. Ça non. « Je me rappellerais surtout de la façon dont je t'ai latté. mais ça ouais, j'penserais à toi. pendant environ.. une semaine, chaque fois que j'regarderais mes mains. Toi aussi tu vas pas mal penser à moi si tu t'regardes souvent dans un miroir. » La façon dont elle t'a latté ? Tu rigoles. T'aurais pas dit les choses de la même manière. Vu que tu désirais qu'Ebony te frappe tu t'es pas vraiment défendu mais t'aurais pu et elle aurait sans doute eu moins de facilités. Mais ça, personne ne peut le prouver. Tu diriges ton regard à nouveau sur ses mains, intrigué. C'est vrai qu'elles sont déjà bien rouges et demain elles risquent d'être pleine d'ecchymoses. Pas très joli pour une fille mais Ebony semble s'en foutre. C'est pas une gamma sans cervelles, c'est pas une gamma superficielle, elle est loin de ces clichés donc ça t'étonne pas vraiment qu'elle ne fasse pas attention à ses mains. Toi par contre, ton visage est ton outil de séduction, ça le fait moins quand t'es pleins de bleus. Mais tu peux toujours jouer au bad boy, certaines filles aiment ça. « Tu penseras à moi dans ton lit, le soir, avant de t'endormir. Et pas seulement à cause de ces marques. » Dis-tu en rigolant. Tu sous-entend qu'elle risque de rêver de toi mais t'es persuadé que ça ne se passera pas comme ça, c'est pas le genre d'Ebony d'être amoureuse. Enfin, elle a pas l'air comme ça. « Et puis, avec ces belles marques, j'pourrai faire croire aux filles que je me suis battu sauvagement contre un violeur, un drogué ou un truc dans le genre. Ça les fait rêver et elles finissent par me consoler. Donc merci. » Tu rigoles à nouveau. T'es pas sérieux, c'est pas ton genre de profiter des filles comme ça. Même si t'es pas contre un plan d'un soir, c'est pas comme ça que tu attires les femmes. Elle t’ébouriffe les cheveux, tu les remets en place sans plus tarder. Tes cheveux c'est ton point faible, t'aimes bien quand ils sont nets et propres et pas quand ils sont mis n'importe comment. Arrive ensuite la question de l'amour. Avec un grand A. Apparemment, Ebony est seule, enfin elle n'a personne. Cela t'étonne et en même temps pas tant que ça, elle a pas l'air de s'ouvrir facilement. Mais bon qui pourrait lui en vouloir ? Vous vous connaissez à peine après tout. « Non, j'ai personne, mais, j'sais pas trop. J'ai trop été habituée à être draguée lourdement dans le but d'être mise dans un pieu que j'mets vite le holà, j'imagine. Autant que personne ne perde son temps. » Là tu vois tout à fait ce qu'elle veut dire. C'est un peu comme ça pour tout le monde sur le campus et c'est pas seulement de la part des mecs, faut pas croire, certaines filles sont fortes à ce jeu-là aussi. Donc tu peux comprendre le point de vue d'Ebony. « Ouais, c'est comme ça sur le campus. Mais tu vaux mieux que ça, ça se voit. En tout cas moi, je te parle pas que dans ce but-là, tu peux te rassurer. » Dis-tu en souriant et en lui donnant un léger coup de coude. Même si elle est jolie et attirante, tu sais très bien que c'est pas comme ça avec ce genre de filles. Et puis, vous êtes simplement en train de discuter alors oui, tu la dragues pour la taquiner mais sans plus.

_________________

every teardrop is a waterfall
As long as I am with you, my heart continues to beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
Invité
Invité

•  •
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Jeu 14 Aoû - 20:39

« t'es pas nette comme fille, j'ai jamais vu une fille se battre comme toi. » j'éclate de rire franchement, le rire le plus sincère et incontrôlable depuis le début de la conversation, sans doute. l'entendre dire de moi que je n'suis pas nette m'amuse. non, je n'suis pas nette, non. « j'ai peut-être une case en moins, ou en tout cas des neurones, à force de m'prendre des coups moi aussi. » ça doit être à cause de ça, peut-être. parce que j'ai beau donner des coups, il m'arrive aussi d'en prendre, évidemment. pas tout le monde est comme caleb à se laisser gentiment faire et à en redemander, encore. certains n'hésitent pas à me cogner, et à me cogner fort. peut-être que les gens ont dit vrai, alors, ça laisse des séquelles. peut-être que c'est pour ça que j'ai autant de hargne à me battre. ou peut-être pas. « tu penseras à moi dans ton lit, le soir, avant de t'endormir. et pas seulement à cause de ces marques. » je le regarde le plus sérieusement possible et me retiens de rire. je me mords la lèvre, un peu. « peut-être même que j'vais me toucher en pensant à toi, tiens. » ouuuu sans doute pas. mais moi aussi, j'sais me la jouer aguicheuse. moi aussi j'sais flirter. bien que je n'en ai aucune envie. pas du tout. et j'espère bien qu'il s'en rend compte, là, que je blague. et sinon, tant pis pour lui. ça lui fera peut-être des faux espoirs. mais c'est pas mon problème, en même temps. « et puis, avec ces belles marques, j'pourrai faire croire aux filles que je me suis battu sauvagement contre un violeur, un drogué ou un truc dans le genre. ça les fait rêver et elles finissent par me consoler. donc merci. » je fais semblant de bouder, et croise les bras sur ma poitrine. non, non, non, non, non, j'ai pas fait ça pour qu'il puisse pécho de la meuf plus tranquillement. ça va pas, non. « sauf si j'fais savoir que c'est moi qui t'ait frappé, bien sûr. là, t'auras du mal à les faire rêver. mais elle te prendront peut-être en pitié, remarque. » j'esquisse un sourire en coin finalement et retend mes bras, mes mains sur mes genoux. puis vient la question, en gros, de savoir pourquoi je repousse les gens. mais j'en sais rien, moi. j'ai peut-être une théorie, mais c'est peut-être pas ça. c'est peut-être aussi un réflexe d'auto-défense. c'est peut-être parce qu'au fond j'aime pas les gens. c'est peut-être même pas voulu. ou c'est peut-être un test inconscient, après tout, celui qui en veut vraiment ne lâchera pas l'affaire même si je le repousse. j'en sais trop rien. « ouais, c'est comme ça sur le campus. mais tu vaux mieux que ça, ça se voit. en tout cas moi, je te parle pas que dans ce but-là, tu peux te rassurer. » il me donne un petit coup de coude et je souris. « pas que, hein. » mon sourire s'agrandit et je lui fais un clin d’œil. il a oublié d'être bête, celui-là. « merci, en tout cas. de pas m'prendre pour un bout de viande, j'veux dire. ça change. »
Revenir en haut Aller en bas
• • •
Caleb-W. Wheeler
avatar
columbusite
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2014
MESSAGES : 956
POINTS : 957
AVATAR : francisco lachowski. ♥
CREDIT : ava @cranberry.
ÂGE : vingt-deux ans.
ÉTUDES : neurosciences.
ANNÉE D'ÉTUDE : 5e année.
PSEUDO / PRÉNOM : unbreakable (justine)
RP : T'arrives trop tard!
CÔTÉ COEUR : célibataire

juste parce que je voulais laisser ma trace que t'es géniale, et que faut pas m'en vouloir pour ton rang, j'ai mis ça au feeling j'espère que t'aimes #CLA.

as long as i am with you, my heart continues to beat ○

i remember. of everything. of our story, of these shared moments. i remember that was you and me. you and i against the world. you and i against the whole world.



Voir le profil de l'utilisateur •  •
http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
columbusite
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Jeu 14 Aoû - 23:18

Tu l'observes, l'écoutant partiellement. T'aimes bien faire ça, t'arrêter un instant et observer la personne avec qui tu discutes. Comme si le monde autour de toi s'arrêtait, comme si plus rien n'avait d'importance. Tu observes ses cheveux qui paraissent doux comme de la soie et qui retombent légèrement sur ses épaules. Ensuite tu regardes ses yeux, d'un vert profond, un vert émeraude ou presque. Tu t'arrêtes sur ses lèvres qui bougent en rythme avec ses paroles, lèvres qui paraissent si douces, si chaudes. Tu t'arrêtes enfin sur ses mains que tu as déjà pu inspecter quelques secondes auparavant mais cette fois tu les vois autrement. Elles semblent plus douces, plus frêles et pourtant, tu sais à quel point elles peuvent êtres fortes et meurtrières. Ebony cache beaucoup de sa personnalité et tu découvres quelques petites parcelles par-ci par-là en prenant le temps de la connaître. Tu n'aurais jamais pensé pouvoir la détailler ainsi, tu pensais qu'elle ne t'en laisserais jamais le temps. Pas après l'avoir provoquée comme tu l'a fais mais après tout, elle n'est pas si dur qu'elle en a l'air. Ses paroles te font sortir de tes pensées et tu te concentres à nouveau sur elle et sur ses lèvres. « J'ai peut-être une case en moins, ou en tout cas des neurones, à force de m'prendre des coups moi aussi. » Tu rigoles légèrement, peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Mais au fond, tu sais très bien qu'Ebony est loin d'être bête. Spéciale comme fille mais pas bête, ça non. « Mais c'est ça qui fait ton charme. » Dis-tu en la taquinant à nouveau comme tu sais si bien le faire. C'est d'ailleurs ce que tu as fait en sous entendant qu'elle rêverait de toi cette nuit, elle rentre dans ton jeu et ça te plaît même si tu sais qu'il n'y a rien de sérieux dans votre conversation. « Peut-être même que j'vais me toucher en pensant à toi, tiens. » Tu gardes un air sérieux, du moins t'essaies parce que t'es pas très doué à ce jeu-là. « Ou peut-être que c'est moi qui te toucherai, il n'y a qu'à demander. » Dis-tu en essayant d'être le plus naturel possible. Au fond, c'est naturel pour toi de draguer mais ici, tu sais pertinemment qu'avec la jolie brune ça ne fonctionne pas comme ça. Ensuite, tu t'amuses à lui faire croire qu'elle t'a rendu service en te donnant des coups, bah oui ça pourrait t'aider à ramener des filles. Ce qui est totalement faux, t'as pas besoin de ça. « Sauf si j'fais savoir que c'est moi qui t'ait frappé, bien sûr. là, t'auras du mal à les faire rêver. mais elle te prendront peut-être en pitié, remarque. » Ah non non non, là t'es pas d'accord, tu la pousses à nouveau, doucement. « Nan, tu ferais pas ça ? Pas après m'avoir amoché, si ? » T'es bien conscient qu'elle peut le faire et d'ailleurs elle va sans doute le faire mais t'espère pas, qui sait elle est peut-être plus gentille qu'elle en a l'air. Même si tu mérites pas vraiment sa gentille après tout tu l'a provoqué alors qu'elle avait rien demandé. Pas que, hein. Merci, en tout cas. De pas m'prendre pour un bout de viande, j'veux dire. Ça change. » Tu rigoles. Oui pas que. Ce serait mentir de dire qu'elle ne t'attire pas du tout et t'es plutôt quelqu'un d'honnête. Par contre si toi tu veux me prendre pour un morceau de viande, j'y vois pas d'objection. » Dis-tu en lui lançant un clin d’œil. T'es pas sérieux, enfin peut-être que tu l'es, peut-être que tu l'es pas. C'est ton tempérament, tu parles sans vraiment réfléchir.

_________________

every teardrop is a waterfall
As long as I am with you, my heart continues to beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
Invité
Invité

•  •
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Ven 15 Aoû - 9:32

« mais c'est ça qui fait ton charme. » je ris un peu. « ah? j'ignorais qu'avoir une case en moins pouvait faire le charme. » non, évidemment, je me doute bien qu'il ne doit pas parler de ça, mais plutôt du fait que je fonce dans le tas sans vraiment chercher à comprendre, que je ne batte pas en repli. mon côté sauvage qui fait mon charme, l'indomptable. je suis fauve et ça lui plaît. et tant mieux, parce que c'est bien là un des traits de mon caractère que je ne suis pas prête de changer, pour rien au monde. quand bien même on essayerait de m'apprivoiser, je garderais toujours une part de sauvagerie en moi. jamais bien civilisée. « ou peut-être que c'est moi qui te toucherai, il n'y a qu'à demander. » on joue, avec caleb. on se cherche sans rien de sérieux. c'est comme si on s'entrainait à s'aguicher, à savoir lequel de nous deux est le plus doué pour rester sérieux et peut-être faire craquer l'autre sans pourtant aucune réelle envie de faire craquer. et quand lui a l'air d'avoir du mal à le garder, son sérieux, moi j'y joue comme à un jeu d'enfant. les doigts dans le nez. dans une autre vie, j'ai dû être actrice, sans doute. « hm, pourquoi pas. tu sais où j'habite. » oh oui, oui il sait bien ça, caleb. la grande maison aux lettres jaunes-orangées, la grande maison dont il ne passera jamais la porte. seul un omega fou pourrait laisser passer un bêta. et quand bien même il tomberait, par chance, sur cet omega fou, il faudrait encore que j'accepte de le voir. mais tout ça, tout ça n'est qu'un jeu. non, je ne penserais pas à lui le soir, avant de m'endormir. non, il ne passera pas la barrière de mes draps. on s'amuse à en parler. et ce si bien, que quiconque arriverait subitement et nous entendrait parler pourrait croire qu'on serait prêts à se sauter dessus s'il n'avait pas vu notre précédente altercation. et un qui aurait tout vu nous prendrait sans doute pour deux fous. « nan, tu ferais pas ça ? pas après m'avoir amoché, si ? » « ben tiens, j'vais m'gêner. » non, je n'ferais pas ça. je n'irais pas le crier sur tous les toits. rien à voir avec le fait de l'avoir amoché, ceci étant. mais je n'suis pas de celles qui rentrent à la maison et invoquent un presque conseil dans le salon pour raconter leurs aventures de la journée alors qu'elles ne sont que des petites joueuses. moi, je suis celle qui ne dit rien, mais qui n'en fait pas moins. celle qui frappe un grand coup mais ne s'en vante pas. alors si ça vient à se savoir, ça ne sera pas de moi. mais sans doute de keli, ça oui. « par contre si toi tu veux me prendre pour un morceau de viande, j'y vois pas d'objection. » il me fat un clin d’œil et je souris presque bêtement. j'hoche doucement ma tête de gauche à droite. pas d'objection, évidemment. c'est pas un bêta pour rien. c'est le coureur de jupons qui parle, là. et là, celle fois-ci, c'est bien moins joueur. ça s'entend, dans sa voix. ça se voit, sur son visage. c'est moins réfléchi, plus spontané. et peut-être plus vrai, aussi. c'est peut-être pour ça, aussi, que mon sourire est moins réfléchi, plus spontané, et plus vrai, lui aussi. « je note ça dans un coin de ma tête, si jamais l'envie m'en vient. » et je n'oublierais pas la proposition, non. ça n'veut pas dire pour autant que ça se réalisera. peut-être jamais même. sans aucun doute. mais autant me l'avouer tout de suite, caleb a oublié d'être laid. il n'est peut-être pas le genre de garçons vers lequel je me serais tournée, mais il ne me laisse pas pour autant indifférente. encore moins avec son sourire sincère aux lèvres. c'est là, comme ça, qu'il pourrait, s'il le voulait, peut-être me faire craquer. tout autant qu'il peut si bien m'énerver quand il joue au con. il pourrait tirer beaucoup de moi, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
• • •
Caleb-W. Wheeler
avatar
columbusite
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2014
MESSAGES : 956
POINTS : 957
AVATAR : francisco lachowski. ♥
CREDIT : ava @cranberry.
ÂGE : vingt-deux ans.
ÉTUDES : neurosciences.
ANNÉE D'ÉTUDE : 5e année.
PSEUDO / PRÉNOM : unbreakable (justine)
RP : T'arrives trop tard!
CÔTÉ COEUR : célibataire

juste parce que je voulais laisser ma trace que t'es géniale, et que faut pas m'en vouloir pour ton rang, j'ai mis ça au feeling j'espère que t'aimes #CLA.

as long as i am with you, my heart continues to beat ○

i remember. of everything. of our story, of these shared moments. i remember that was you and me. you and i against the world. you and i against the whole world.



Voir le profil de l'utilisateur •  •
http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
columbusite
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Ven 15 Aoû - 10:22

« Ah? j'ignorais qu'avoir une case en moins pouvait faire le charme. » Tu rigoles parce qu'elle se gêne pas pour te taquiner, se moquer, comme tu le fais si bien toi aussi. Elle te fait rire et ça te fait vraiment du bien, t'en avais réellement besoin. « Ah si, j'ai tendance à aimer les filles un peu bizarres dans ton genre. » Dis-tu en la taquinant à nouveau. Ebony est loin d'être bizarre si on enlève le fait qu'elle aime se battre et est douée à ce jeu-là. Elle a son caractère bien à elle mais elle est loin d'être bête. Ensuite votre conversation dévie, devient plus ambiguë, moins saine même si ça reste très soft. En réalité tu flirtes et tu la dragues parce que c'est ta façon d'être et puis Ebony répond à ta tentative de drague alors ça te plaît d'autant plus. Même si tout ça n'est qu'un jeu, même si tout ça n'est pas réel, ça t'amuse toi de la draguer et de voir que ça lui déplaît pas tant que ça. « Hm, pourquoi pas. tu sais où j'habite. » Oui ça tu le sais parfaitement tout comme Ebony sait où tu habites. Vos confréries n'ont plus de secrets pour vous. Elle, il était marqué sur son front que c'était une omega, tu n'aurais pas pu manquer ça. Même si elle a son style bien à elle, cette confrérie lui correspond parfaitement : un peu rebelle, un peu "crise d'adolescence" sur les bords, tout ça. Et puis toi, qui ne remarquerait pas que tu es un bêta ? « Oui je viendrai te rendre visite un de ces soirs, j'm'entends plutôt bien avec Olive, j'ai mon ticket d'entrée. » Dis-tu en lui adressant un clin d’œil. Encore une fois tu dis ça pour l'embêter, la chercher un peu mais tu n'irais sans doute pas sans son consentement ou son invitation. T'es pas le genre de mec lourd et possessif qui cherche à tout prix à se faire une fille. Même si tu aimes bien ça, les coups d'un soir, tu considères pas Ebony comme tel. Sauf si bien sûr l'idée vient d'elle, alors là c'est pas le genre de chose que tu refuserais. « Ben tiens, j'vais m'gêner. » Tu prends un faux air vexé. Au fond, tu t'en fiches un peu que ça se sache, si la jolie brune ne le fait pas, ça sera Keli, c'est pas le genre de fille qui garde des secrets, Keli. Alors ça se saura un jour ou l'autre, t'en es persuadé. « Vilaine, avoue que t'es fière d'avoir frappé le président des Bêtas, hein ? » Demandes-tu, un sourire en coin. Qui ne le serait pas ? Finalement, tu lui expliques que, toi, tu serais pas contre l'idée qu'elle te traite comme un morceau de viande. T'aimes bien ça, parfois, être pris comme un objet, ça change de d'habitude. Mais ça n'a pas l'air d'être le genre d'Ebony, tu doutes qu'elle te rappelle pour un "one shoot". « Je note ça dans un coin de ma tête, si jamais l'envie m'en vient. » Tu rigoles légèrement et lui adresse un clin d’œil. T'es pas sûr qu'elle répondra à ton invitation un jour mais si elle la met de côté, c'est pas plus mal. « J'suis sûr que dés demain soir tu penseras à mon corps d'Apollon et tu m'appelleras pour que je vienne contrôler tes pulsions au plus vite. »

_________________

every teardrop is a waterfall
As long as I am with you, my heart continues to beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
Invité
Invité

•  •
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Ven 15 Aoû - 11:34

« ah si, j'ai tendance à aimer les filles un peu bizarres dans ton genre. » je ris un peu, pas du tout vexée par la qualification de 'bizarre' qu'il m'a donné. c'est pas le premier à me traiter de fille bizarre, et certainement pas le dernier. oui, j'suis bizarre. non, j'suis pas comme les autres filles. c'est peut-être pour ça que ça les dérange tant que ça, parce que j'suis pas comme les autres. alors non, je n'me vexe pas par ce que caleb me dit. « ça tombe bien, j'aime bien les masos comme toi. » non, c'est même pas vrai. pas le fait qu'il soit maso, ça, j'en sais rien, même si j'crois bien que non. mais le fait que je les aime, les masos. c'est pas vrai. la vérité, c'est qu'un type qui se laisse faire, ça m'gonfle. j'les aime pas vraiment, les soumis. j'préfère de loin quand ils se rebiffent. et du coup, j'sais pas vraiment ce que je fais encore là à parler à caleb alors que, de ce point de vue là, il est loin d'être le genre de types avec qui je trainerais. j'sais pas, ou du moins, j'sais plus. peut-être parce que j'suis restée si bête quand il m'a embrassée que j'ai pas su partir. sans doute, même. « oui je viendrai te rendre visite un de ces soirs, j'm'entends plutôt bien avec olive, j'ai mon ticket d'entrée. » oh. effectivement, s'il est ami avec olive, ou peu importe la relation qu'ils entretiennent, mais s'ils s'entendent bien, il n'aura pas de mal à rentrer dans la maison. j'me suis encore trompée sur son compte alors, il m'épate de plus en plus, décidément. « quand tu veux, j't'attendrais. » j'affiche un petit sourire. oui enfin encore faudrait-il qu'il vienne un soir où j'y suis, moi aussi, à la maison. je passe plus de temps encore à la cité qu'à la confrérie, surtout en ce moment, tant que les cours n'ont pas repris. alors il aura peu de chances de tomber sur moi, faut dire. « vilaine, avoue que t'es fière d'avoir frappé le président des bêtas, hein ? » il reprend son air vexé et j'ai encore envie de lui ébouriffer les cheveux. c'est plus fort que moi, il a l'air d'un gamin, et mon instinct de maman/grande-sœur reprend le dessus, j'y suis pour rien. il me rappelle les gosses de la cité, avec cette tête, quand je les réprimande, et ça m'fait sourire, un peu bêtement, un peu avec nostalgie. ils m'manquent déjà tous, alors que j'y étais encore pas plus tard que ce matin. je n'sais jamais les quitter trop longtemps. « tu m'étonnes que j'suis fière, j'aurais jamais pensé que ça arriverait mais mon vœux s'est exaucé. au tour de la présidente des alphas, maintenant. » je ris un peu. non, je n'ai pas en tête d'aller la frapper comme ça, sans raison. quand bien même j'aime assez me battre, je n'le fais pas s'il n'y a pas eu de problème avant. je suis sauvage et sur la défensive, mais pas un pitbull non plus, comme caleb s'amuse à m'appeler. « j'suis sûr que dès demain soir tu penseras à mon corps d'apollon et tu m'appelleras pour que je vienne contrôler tes pulsions au plus vite. » je ris spontanément. « attends, laisse-moi tâter la marchandise d'abord. » je lui fais un clin d'oeil et soulève son t-shirt pour admirer ses abdos et, pas du tout gênée de tout ça, tâter du bout des doigts. je me mords un peu la lèvre et secoue la tête. « nope, pas assez musclé en fin de compte, désolée. » j'hausse les épaules et relâche son t-shirt. si, il est suffisamment musclé. pile comme il faut, d'ailleurs. mais ça lui ferait bien trop plaisir si je le disais.
Revenir en haut Aller en bas
• • •
Caleb-W. Wheeler
avatar
columbusite
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2014
MESSAGES : 956
POINTS : 957
AVATAR : francisco lachowski. ♥
CREDIT : ava @cranberry.
ÂGE : vingt-deux ans.
ÉTUDES : neurosciences.
ANNÉE D'ÉTUDE : 5e année.
PSEUDO / PRÉNOM : unbreakable (justine)
RP : T'arrives trop tard!
CÔTÉ COEUR : célibataire

juste parce que je voulais laisser ma trace que t'es géniale, et que faut pas m'en vouloir pour ton rang, j'ai mis ça au feeling j'espère que t'aimes #CLA.

as long as i am with you, my heart continues to beat ○

i remember. of everything. of our story, of these shared moments. i remember that was you and me. you and i against the world. you and i against the whole world.



Voir le profil de l'utilisateur •  •
http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
columbusite
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Dim 17 Aoû - 12:01

Tu flirtes, tu la dragues, vous jouez, vous contournez les limites bref vous vous jouez l'un de l'autre et ça te plaît beaucoup. Tout ça change des relations que tu as parfois avec les Gammas ou autres confréries. Ebony ne se prend pas la tête et rares sont les gens qui ont cette mentalité. « Ça tombe bien, j'aime bien les masos comme toi. » Tu souris. Tu es loin d'être maso en temps normal mais aujourd'hui tu l'a été. C'est vrai. Et Ebony doit te prendre pour un mec comme ça mais t'es loin de l'être. T'es plus macho que maso. Tu la regardes avec un sourire en coin et une idée bien précise en tête. Tu t'avances innocemment puis la plaque au sol, tu bloques ses mains dans les tiennes. Tu la regardes avec un sourire amusé. « J'suis pas si maso que ça, j'aime bien aussi être le dominant. » Dis-tu en te positionnant bien au-dessus d'elle. C'est vrai, t'aimes bien prendre le contrôle avec les femmes. Mais t'es plutôt mal tombé avec elle, parce qu'Ebony aussi aime avoir le contrôle et ça tu l'a compris dés que tu l'a vue. Tu restes quelques secondes au-dessus d'elle attendant de voir sa réaction. Elle t'intrigue et t'étonne toujours et ton petit doigt te dit que cette fois encore, tu risques d'être étonné. « Quand tu veux, j't'attendrais. » T'es pas sûr que t'oserais y aller si elle ne t'a pas invité, tu serais plutôt mal reçu si tu t'incrustais. Enfin tu le vois comme ça. Tu lui adresses un signe de tête comme réponse. T'es plutôt satisfait de votre conversation et de votre relation. C'est pas comme si vous étiez les meilleurs amis du monde mais vous êtes sur une bonne pente et on peut dire qu'au début, c'était pas gagné. « Tu m'étonnes que j'suis fière, j'aurais jamais pensé que ça arriverait mais mon vœux s'est exaucé. au tour de la présidente des alphas, maintenant. » Tu rigoles et la pousse légèrement. Mais dans le cas contraire, toi aussi tu serais plutôt fier. « Hazel ? T'as un truc contre elle ? » Demandes-tu distraitement. T'en doutes mais tu préfères quand même poser la question. Ensuite, vous parlez du fait que tu aies un corps d'Apollon, chose sur laquelle tu n'a aucun doute. Non pas parce qu'on te complimente souvent mais parce que tu travailles beaucoup pour avoir ce corps. En effet, le sport fait partie de ton quotidien, tu prends soin de toi parce que tu en as besoin puisque tu fais partie de l'équipe de baseball. « Attends, laisse-moi tâter la marchandise d'abord. » Elle touche tes abdos et tu sens des frissons parcourir tout ton corps. Cela te fait toujours cet effet-là quand on te touche à cet endroit précis. « Nope, pas assez musclé en fin de compte, désolée. » Tu fais une moue déçue. C'est bien la première fois qu'on te dit ça et elle a un peu vexé ton égo là. Toi pas assez musclé ? T'y crois pas trop. Tu fais semblant d'être fâché et réponds : « Et ben, t'es bien la première déçue. Mes abdos ne te remercient pas. » Dis-tu en gardant ton sérieux. Si t'es un peu vexé mais au fond tu t'en fiches parce que toi tu sais ce que tu vaux.

_________________

every teardrop is a waterfall
As long as I am with you, my heart continues to beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
Invité
Invité

•  •
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Dim 17 Aoû - 13:05

je le taquine, caleb. j'aime bien ça. je l'embête sur le fait qu'il soit maso, mais que moi, j'aime bien ça. il a pas l'air si maso que ça, pourtant, caleb. il avait ses raisons de vouloir se faire frapper; son cœur brisé. mais je le taquine quand même. parce que ça m'fait rire, et lui aussi. il est pas trop susceptible, caleb, du moins, pas de ce que je vois de lui. alors c'est tant mieux. puis il me regarde avec ce sourire-là, son petit sourire en coin. il s'avance vers moi, et moi, j'attends que ça arrive, sans savoir ce qui va arriver. mes yeux font navette entre son corps et son visage, entre ses mains et ses yeux, à toute allure. j'attends quelque chose, j'attends la sentence qui ne tarde pas à tomber. je ne tarde pas à tomber, à l'arrière. il me plaque au sol, me tient les mains, s'installe au-dessus de moi. il inverse les rôles. « j'suis pas si maso que ça, j'aime bien aussi être le dominant. » je souris un peu, amusée, intriguée, aussi. je me mordille inconsciemment la lèvre et n'le lâche pas des yeux. dominant, dominant. c'est toujours bon à savoir. c'est que, contrairement à ce qu'il pourrait penser, sous mon sale caractère et ma grande gueule, un mec qui a du chien, un mec qui en impose, et en somme, un mec qui essaye de dominer, m'fait craquer. ma faiblesse cachée. même si j'me laisserais pas faire pour autant, ça non. mais alors, forcément, quand caleb me plaque au sol, j'peux pas m'empêcher d'avoir un petit frisson, tout léger, le long de l'échine. « et je dois faire quoi pour me libérer de ton emprise, monsieur le dominant? » l'embrasser, peut-être? peut-être que c'est bien ce qu'il attend, oui. peut-être bien que c'est ce qui arrivera, aussi. ou peut-être pas. ça m'fait rire, au fond, dans ma tête, de voir où on en est arrivés, de voir comment la journée va se finir entre nous, et de voir comment elle a pu commencer. on est plutôt étranges, aussi bien lui que moi. « hazel ? t'as un truc contre elle ? » j'hausse les épaules. hazel. j'savais même pas qu'elle s'appelait hazel, la présidente des alphas. « non, j'ai rien. enfin, j'la connais juste de vue. » j'sais pas, j'disais ça comme ça. j'pensais pas qu'il prendrait au sérieux ce que j'allais dire, en fait. j'pensais pas qu'il y croirait. je dis souvent les choses au second degré. je fais souvent les choses sans arrière-pensées. sinon, je les dis directement. alors là, quand je viens tâter ses muscles, c'est encore une fois sans arrière-pensées, même si j'en profite bien, par la même occasion. je le taquine, encore. j'aime pas vraiment brosser les gens dans le sens du poil. ses réactions m'amusent, alors je continue. puis là, il se vexe. « et ben, t'es bien la première déçue. mes abdos ne te remercient pas. » oups, j'ai froissé son ego de mâle dominant et sportif. alors face à sa tête un peu fâchée, moi, je souris bêtement. si seulement il savait ce que j'en penses réellement de ses abdos, il n'ferait pas cette tête-là. « j'ai pas fini de t'étonner, tu vois. il en fallait bien une à qui t'allais pas plaire. » ou du moins une qui se comporterait tel que tu ne lui plais pas.
Revenir en haut Aller en bas
• • •
Caleb-W. Wheeler
avatar
columbusite
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2014
MESSAGES : 956
POINTS : 957
AVATAR : francisco lachowski. ♥
CREDIT : ava @cranberry.
ÂGE : vingt-deux ans.
ÉTUDES : neurosciences.
ANNÉE D'ÉTUDE : 5e année.
PSEUDO / PRÉNOM : unbreakable (justine)
RP : T'arrives trop tard!
CÔTÉ COEUR : célibataire

juste parce que je voulais laisser ma trace que t'es géniale, et que faut pas m'en vouloir pour ton rang, j'ai mis ça au feeling j'espère que t'aimes #CLA.

as long as i am with you, my heart continues to beat ○

i remember. of everything. of our story, of these shared moments. i remember that was you and me. you and i against the world. you and i against the whole world.



Voir le profil de l'utilisateur •  •
http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
columbusite
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Sam 23 Aoû - 16:41

« Et je dois faire quoi pour me libérer de ton emprise, monsieur le dominant? » Tu laisses s'échapper un rire profond, sincère. Ebony t'amuse beaucoup et ça fait un moment que tu n'avais pas rigolé comme ça. Quelques secondes auparavant, tu t'es littéralement jeté sur elle, bloquant ses mains et la plaquant au sol. Juste comme ça. Pour t'amuser et voir sa réaction une fois de plus. Ebony est une fille plutôt imprévisible et tu es toujours à l'affût de ses moindres réactions, quelque part, elle te fascine un peu. Disons que c'est pas le genre de filles que tu as l'habitude de côtoyer. Tu lui adresses ton plus beau sourire et reprends. « Tu dois me dire sincèrement sans une pointe de mensonge, ce que tu penses de moi. Physiquement et mentalement. » Tu ne t'es toujours pas remis du fait qu'elle t'ait dit que t'étais pas à son goût alors tu veux savoir si elle ment ou pas. Ensuite votre conversation dérive sur Hazel, la présidente Alpha. Vos relations sont un peu tendues et c'est normal vu la rivalité bêta/alpha. Et donc t'aimes bien savoir qui s'en prend à tes ennemis et pourquoi. Et puis t'es peut-être un peu trop curieux aussi. « Non, j'ai rien. Enfin, j'la connais juste de vue. » Tu approuves d'un signe de tête, la connaître de vue c'est peut-être pas plus mal pour Ebony. Mais bon après tout la jolie brune est capable de se faire son propre avis sur les gens. Toi, c'est juste que tu peux pas supporter les Alphas et tu ne t'en caches pas. Comme eux ne s'en cachent pas d'ailleurs. « Oh c'est pas plus mal, elle est pas très intéressante comme fille. » Tu hausses les épaules et plonge à nouveau ton regard dans celui d'Ebony toujours campé au-dessus d'elle. Ensuite vous parlez de cette fameuse conversation, celle où elle insinue que t'es pas assez bien foutu pour elle. Tu seras vite fixé de toute façon avec l'ultimatum que tu lui as mis. Tu souris à pleine dents en entendant sa réponse. « J'ai pas fini de t'étonner, tu vois. Il en fallait bien une à qui t'allais pas plaire. » Tu souris parce que t'as l'impression qu'elle te ment. Tu sais pas pourquoi, tu sens un truc qui cloche. Et puis, t'as du mal à croire que tu ne plaît pas du tout à une femme. T'es pas du genre à être prétentieux mais ton physique c'est ton atout, on te le dit très souvent d'ailleurs. « Et toi tu penses que tu me plaît ? » Demandes-tu, amusé et en avançant légèrement ton visage du sien. Tu plonges ton regard dans le sien à la recherche d'une quelconque émotion, d'un frisson ou autre. Un signe qui montrerait qu'elle ment. Vos visages ne sont plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre et ça t'amuse beaucoup.

_________________

every teardrop is a waterfall
As long as I am with you, my heart continues to beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
Invité
Invité

•  •
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Sam 23 Aoû - 18:54

« tu dois me dire sincèrement sans une pointe de mensonge, ce que tu penses de moi. physiquement et mentalement. » oh, nooooon. ça aurait été tellement plus simple s'il m'avait demandé de l'embrasser. je l'aurais fait, et je serais libre. ou alors, je me serais rebellée, l'aurais foutu à terre, et fin de l'histoire. mais non. non, il veut la jouer franc jeu, et je n'peux pas y couper, visiblement. génial. « huuuuuuh. » je râle, et balance ma tête en arrière, contre le sol, histoire de bien lui montrer que sa proposition/ultimatum m'agace. je souffle un peu. « mentalement, j'dirais que t'as pas l'air d'être un gros con, même si j'te connais pas assez. et physiquement, t'es pas moche. ça te suffit à ton ego? » parce que je suis persuadée qu'il ne s'agit que ça, de toute façon. il veut juste satisfaire son ego qui a été blessé quand je lui ai dit qu'il n'était pas à mon goût, voilà. maintenant, il veut se faire rassurer, comme un petit garçon. il n'veut pas que je lui écrive un poème, aussi? « oh c'est pas plus mal, elle est pas très intéressante comme fille. » à noter, hazel, la présidente alpha, est inintéressante. du moins, de ce qu'il en dit. je souris, un peu. « j'en jugerais par moi-même peut-être, un jour. » c'est que, j'suis pas tellement adepte des 'on dit' même si ça peut laisser paraître que c'est le cas. mais croire un bêta quand il parle d'un alpha, ça serait drôlement naïf, tout de même. ils arrivent tout juste à cohabiter, alors s'il m'avait dit qu'elle était une chouette fille, j'aurais eu tout autant du mal à y croire. « et toi tu penses que tu me plaît ? » il se rapproche, encore, et encore. il est tout près, juste là. je lutte pour ne pas dévier mon regard ailleurs que dans ses yeux. n'importe où. j'aime pas énormément cette proximité qui pourrait bien me faire perdre mes moyens. paraît-il que même quand je n'suis plus sur la défensive, j'y suis encore. ahah. « j'en sais rien, j'ai pas la prétention de croire que je plais à tout le monde, alors, à toi de me le dire. » en tout cas, toi, tu me plais assez un peu, caleb. juste un peu, pas beaucoup. mais assez pour avoir un petit frisson avec son souffle qui tape contre ma peau. assez pour.. oups, j'ai craqué, mes yeux ont dévié à ses lèvres. fuck.
Revenir en haut Aller en bas
• • •
Caleb-W. Wheeler
avatar
columbusite
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2014
MESSAGES : 956
POINTS : 957
AVATAR : francisco lachowski. ♥
CREDIT : ava @cranberry.
ÂGE : vingt-deux ans.
ÉTUDES : neurosciences.
ANNÉE D'ÉTUDE : 5e année.
PSEUDO / PRÉNOM : unbreakable (justine)
RP : T'arrives trop tard!
CÔTÉ COEUR : célibataire

juste parce que je voulais laisser ma trace que t'es géniale, et que faut pas m'en vouloir pour ton rang, j'ai mis ça au feeling j'espère que t'aimes #CLA.

as long as i am with you, my heart continues to beat ○

i remember. of everything. of our story, of these shared moments. i remember that was you and me. you and i against the world. you and i against the whole world.



Voir le profil de l'utilisateur •  •
http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
columbusite
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Lun 25 Aoû - 19:28

Ebony te demande comment se libérer de ton emprise et tu en profites pour savoir ce qu'elle pense réellement de toi. C'est un peu de mauvais goût mais t'as sauté sur l'occasion. C'est pas facile de savoir ce que pense la jolie brune elle est tellement mystérieuse à tes yeux alors oui, tu as décidé d'essayer. « Huuuuuuh. Mentalement, j'dirais que t'as pas l'air d'être un gros con, même si j'te connais pas assez. Et physiquement, t'es pas moche. ça te suffit à ton ego? » Elle soupire et c'est juste assez pour qu'un large sourire s'affiche sur ton visage. Ça l'agace parce qu'elle sait qu'elle ne peut pas mentir et donc ça veut dire que tu lui déplaît pas tant que ça. Et même si Ebony tourne sa phrase à son avantage, toi, ça te convient. Ce serait trop difficile pour elle de dire que tu es intelligent et beau, non, il faut qu'elle tourne ça autrement mais toi ça te fait plaisir, surtout venant d'elle. Amusé, tu lui adresses ton plus beau sourire. « Pas moche ? J'prends ça pour un compliment venant de ta part, joli cœur. » Joli cœur, tu sais que ça lui plaît pas mais toi ça te fait sourire de l'appeler comme ça. Tu trouves que ça lui va plutôt bien. Ensuite, vous parlez d'Hazel mais plutôt sommairement. Ebony rajoute qu'elle en jugera par elle même peut-être plus tard. T'en doutes pas. Comme tu t'y attendais, elle prend pas ton avis en compte. Mais tu ne le ferais pas non plus à sa place. Après tout elle est assez grande pour se faire son propre avis tout comme toi. Mais tu préfères la prévenir, sait-on jamais. Même si Ebony sait très bien se défendre, elle te l'a prouvé aujourd'hui d'ailleurs. Puis, tu essaies un coup de bluff pour savoir si tu lui fais de l'effet ou pas. Tu approches ton visage un peu plus près, toujours plus près. Tu souris, amusé par cette proximité. « J'en sais rien, j'ai pas la prétention de croire que je plais à tout le monde, alors, à toi de me le dire. » Et puis tu sens son corps se tordre, frissonner et enfin tu vois ses yeux plonger sur tes lèvres. Un léger sourire traverse ton visage puis, tu te mords la lèvre inférieure en regardant à ton tour ses lèvres. Tu t'approches un peu plus et pose tes lèvres sur les siennes. Mais cette fois plus tendrement, plus doucement et avec plus de passion que la première fois. Tu joues avec sa langue puis te retires doucement. « Est-ce que ça répond à ta question ? » Demandes-tu, un sourire au coin des lèvres. Puis, tu te dégages d'elle, la libérant de ton emprise et t'assieds à nouveau dans l'herbe comme s'il ne s'était rien passé avec ton sourire innocent comme tu sais si bien le faire.

_________________

every teardrop is a waterfall
As long as I am with you, my heart continues to beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://usohio.bb-fr.com/t38-au-nom-du-rythme-et-du-chant-je-crie-house-llelujah-caleb#782http://usohio.bb-fr.com/t152-man-in-the-mirror-caleb#811http://usohio.bb-fr.com/t367-caleb-w-wheeler-614-189-1269#4252http://usohio.bb-fr.com/t368-askfm-mrwheeler#4262http://usohio.bb-fr.com/t369-mrwheelerinstagramcom#4270
Invité
Invité

•  •
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony) Mar 26 Aoû - 11:56

il a un grand, grand sourire, et moi, j'vois pas pourquoi il sourit. je n'comprends pas ce qui peut bien le faire sourire. « pas moche ? j'prends ça pour un compliment venant de ta part, joli cœur. » je fronce les sourcils et râle, un peu. un peu beaucoup, même. joli cœur, joli cœur. il ne compte pas s'arrêter de si tôt, hein. « c'est pas parce que j'ai arrêté de te frapper que tu peux m'appeler comme ça. » non, ça non. je pourrais bien me remettre à me rebeller, encore. je pourrais bien à nouveau lui faire regretter de m'appeler comme ça. oui, je pourrais. mais.. non. c'est que, mine de rien, je suis maintenant de bien trop bonne humeur pour faire ça. de bonne humeur avec caleb, oui. oui, c'est possible, oui. je suis bien trop à l'aise. je suis bien. là, oui, je suis bien. on est tout près, très proches, et de plus en plus proches. je craque un instant, l'espace de genre, un dixième de seconde, et lui, il remarque ça. il le voit, il en sourit. merde. il se rapproche encore. merde, merde, merde. il m'embrasse. il embrasse vraiment, vraiment bien. je soupire un peu d'aise et réponds passionnément à son baiser. je me laisse presque complètement aller à ses lèvres quand, alors, il rompt tout et se détache de moi. « est-ce que ça répond à ta question ? » je ne prends même pas la peine de lui répondre. évidemment que ça répond à ma question. je reste un instant allongée sur le dos, dans l'herbe, les yeux fermés. pourquoi moi? j'ai besoin de tout sauf ça, moi. j'ai pas le temps de me prendre la tête pour un garçon. je me relève en position assise et m'allume une nouvelle cigarette. « j'vais bouger. j'ai plein de choses à faire. » non, j'ai rien à faire, en vérité. pour une fois. peu importe. je commence à sortir mes écouteurs pour les démêler.
Revenir en haut Aller en bas
• • •
Contenu sponsorisé

•  •
Message(#) Sujet: Re: bang bang, you shot me down (ebony)

Revenir en haut Aller en bas
• • •
 

bang bang, you shot me down (ebony)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» BANG ELISA Δ Tu as déjà vu un pingouin respirer par les fesses ?
» bang, bang you shot me down. - hazel
» James Dawkins - Bang Bang, he shot me down
» MADISON ∞ Bang bang, he shot me down.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OHIO STATE UNIVERSITY :: Corbeille :: archives :: RP-